Peuples surnaturels en guerre contre les humains. Venez nous montrer vos talents.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux mercenaires ne font pas bon ménage (Taga/Fuwa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juzo Fuwa
Chasseur - Mercenaire
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 26/01/2014

MessageSujet: Deux mercenaires ne font pas bon ménage (Taga/Fuwa)   Mar 28 Jan - 21:00



Deux mercenaires ne font pas bon ménage



Il faisait plutôt un temps chaud, la lumière du soleil lui brulait les paupières, et c'est ainsi que Fuwa eut sous son épaisse armure la désagréable impression d'être incinéré vivant. Près de la rivière Mystique d'Elunah, partis depuis l'île des nains il y a maintenant quelques jours, une petite compagnie de trois personnes, un homme, un nain et un elfe (putain on se croirait dans lord of the ring !) pris une pause près de ce cours d'eau afin de s'hydrater, chose dont Fuwa, mais aussi et plus évidemment les trois chevaux, situé à peine plus de 5 mètre d'eux et qui les transportaient, avaient grandement besoin.

- Hey le nain ! Taga c'est ça ? Cria Fuwa pour être sûr d'être entendu, drôle  de nom ! Pensa t-il. Vous qui avez le sac de provisions, je suis pas contre avoir un peu de quoi becter ! Et avec une bière, bien fraiche, ca irait mieux !

Jusqu'à maintenant, le voyage s'était jusqu'à ce point bien passé, bien déroulé, mais qui sait, peut-être que ces menaces n'étaient que tu vent après tout... Ou pas...

_______

Quelques jours plus tôt, dans une taverne (car cela commence toujours ici apparemment), trois hommes apparemment amis, joue autour d'une table aux cartes, misant sans modération leur économies, surement a cause de la quantité astronomique d'alcool qu'ils ont déjà consommé, le tout dans une ambiance de taverne accompagné de musique dansante et joyeuse....  

- J'y crois pas, s'exclama l'un des joueurs ! J'ai encore perdu ?! Soit tu triches Olafre soit je m'y connais pas !
- Je triche pas Fuwa, répondit le second joueur. C'est toi qu'est juste nul. Je te l'ai dit, t'es trop con pour jouer, c'est tout un travail de calcul ce truc !
- Va chier ta race, en tout cas toi y a pas besoin de calculer pour voir que t'es un sale type !
- Calme toi Fuwa, dit le troisième joueur, que l'on nommait tous ici Karma, en raison de son habituel et plutôt énervant calme, si tu penses avoir trop perdu tu peux abandonner
- Ah ah Karma, coupa Fuwa, c'est mal me connaître ! Tu va voir je vais me refaire en moins de deux !
- S'il vous plait ?

Retentit une quatrième voix, inconnu, une voix féminine et douce... Comme c'était rare ici à cette heure du soir d'avoir des dames, les trois hommes ne manquèrent pas de temps pour se retourner afin de voir d'ou provenait cette jolie voix. Une dame aux visages ma fois fort sympathique et aux yeux verts fit son apparition. Apparemment, elle voulait être discrète puisque tout le reste de son corps était caché par une toge beige foncé qui se fondait dans le décor, en l'occurrence ici la taverne. Comme du coup elle était jolie, tout l'audimat qui l'avait entendu (c'est a dire seulement les trois trous du culs présent sur la table de jeux) restèrent sans voix pendant un moment, laissant à la dame le temps de finir sa phrase :


- Y aurait-il un... Juzo Fuwa ici ?
- Euh... C'est moi pourquoi ? Interrompit Fuwa, étonné d'être interpellé par une si jolie dame, plus élégante encore que les femmes de joie qu'il avait l'habitude d'acheter...
- J'aurais aimé vous parler si cela ne vous importune pas... Elle regarda la compagnie des trois hommes, apparemment ensemble à l'écouter, ils avaient, pour une raison mystérieuse, mise mal à l'aise la jeune individu avec leur regard que l'on pouvait qualifier de vitreux. Mais pas ici ! Retrouvez moi dans une chambre à l'étage, la seconde à gauche.

La mystérieuse jolie personne repartit en direction des escaliers, monta et disparut, attendant sûrement que Juzo la lui rejoigne. Celui-ci attendit quelques minutes, réfléchit quelques instants, et profita d'essayer d'un peu décuver de ce qu'il avait englouti pour ne pas paraître trop minable devant la jeune dame lorsque celle-ci lui parlerait. Puis il se leva, se dirigea vers les escaliers, ignorant les appels de ses compagnons le traité d'enfoiré chanceux, se contentant juste tout de même de leur répondre en se retournant brièvement et faire un bras d'honneur avant de repartir. Lorsqu'il arriva devant la porte, il pris une grande bouffé d'air, puis toqua...

_______

*toc toc*
- Entrez, dit la voix féminine, c'est ouvert. Fuwa s'executa. Avancez et fermez la porte. Il obeï sec.
-  Ecoutez, commença Juzo, je sais pas si un des mes clients qui est venue m'offrir un cadeau ou... Autre chose, mais je crois déjà lui avoir qu'il m'a largement payé ce qui m'est dû. Après si vous voulez rester c'est votre choaaAAAAH ! Tandis que Juzoo parlait, la femme retira doucement sa capuche. Ce que l'homme y pu voir le surpris, elle était encore plus belle qu'il ne l'avait imaginé, mais l'important était ailleurs : Elle possédait des oreilles pointus. Que fait un elfe dans le royaume humain ?! Madame ! Repris t-il. Vous savez que si des soldat vous chope, vous serez condamné !
- C'est la raison pour laquelle je vous demanderais de parler moins fort. Rétorqua la jolie elfe, qui contrairement à Fuwa, gardait un semblant de calme, de sérénité et de sang froid, Fuwa l'écouta, hocha la tête, se racla la gorge et se tut afin de rétablir son pou. Je m'appelle Enrys, je viens comme vous le doutez d'Elunah, j'ai été envoyé ici vous chercher pour une mission importante.

Enrys était en vérité une servante fidèle à son royaume. Jouissant d'un statut plutôt confortable aux fortes responsabilités royal, celle-ci fut envoyée par ses maitre afin de chercher l'un des meilleur mercenaire connue afin d'escorter une personne importante. Cette personne, un elfe aux allures courtoises du nom d'Anmarael, était un diplomate ayant trouvé comme dernière destination Equilions, le royaume des Lycans, afin de signer divers traité mineur. Il aurait pu rentrer chez lui en quelques jours le cœur léger, mais cela fut changé lorsque celui-ci, la veille de son départ, reçut des lettres de menace sur laquelle était posé un sceau caractéristique, celui de la secte d'Oiron.

Cette secte était au service du roi lui même, s'étant juré de tué toutes créature magique influençant le monde, elle avait déjà commis quelques assassinat et attentat, causant la mort de plusieurs centaines de personne parfois, le tout dans des mise en scène assez lugubre, parfois très gore. Anmarael ne pouvait prendre cette lettre à la légère, et caché au seins de la capital, il envoya une lettre via un hibou voyageur à son royaume afin de les prévenir de la situation. La décisions fut vite prise par les autorité, la personne en danger était trop importante, du à ses liens avec la famille royal, pour se permettre de le laisser se faire tuer. Enrys fut donc envoyé afin de chercher des personnes qui seraient assez compétent pour le protéger. Lorsque cette dernière finit de raconter tout cela à l'humain mercenaire, celui-ci eut une seul réaction, une réaction habituel :


- Hm... Je vois... Ca me paraît très claire, combien je serais payé pour ce boulot. Enrys continua sans attendre, reprenant la phrase de son interlocuteur
- Vous serez payé d'un bon poids en or, je vous l'assure... Fuwo pris quelques secondes de silence, réfléchit, puis décida :
- Je vois... Vous savez, vous seriez satisfait de pouvoir faire des économies vous les elfes si tout simplement Enrys vous me donniez une nuit avec vous ! Enrys, pris un petit sourire complice et moqueur et répondit de suite d'un ton ironique et moqueur :
-Vous savez, je pense que mes amis elfes ne seront pas avare sur ce point là. Fuwa, déçut, finit d'un ton mélancolique
- Bon, tant pis, j'aurais essayé...
- Ah, et une dernière chose, interpella Enrys, vous aurez un collègue
- Quoi ?!

_______

Il faisait plutôt un temps chaud, la lumière du soleil lui brulait les paupières, et c'est ainsi que Fuwa eut sous son épaisse armure la désagréable impression d'être incinéré vivant. Près de la rivière Mystique d'Elunah, partis depuis l'île des nains il y a maintenant quelques jours, une petite compagnie de trois personnes, un homme, un nain et un elfe (putain on se croirait dans lord of the ring !) pris une pause près de ce cours d'eau afin de s'hydrater, chose dont Fuwa, mais aussi et plus évidemment les trois chevaux, situé à peine plus de 5 mètre d'eux et qui les transportaient, avaient grandement besoin.

- Hey le nain ! Taga c'est ça ? Cria Fuwa pour être sûr d'être entendu, drôle  de nom ! Pensa t-il. Vous qui avez le sac de provisions, je suis pas contre avoir un peu de quoi becter ! Et avec une bière, bien fraiche, ca irait mieux !

Jusqu'à maintenant, le voyage s'était jusqu'à ce point bien passé, bien déroulé, mais qui sait, peut-être que ces menaces n'étaient que tu vent après tout... Ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taga'rok de Duracier
Guerrier - Mercenaire
avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 23
Localisation : Lacanau

MessageSujet: Re: Deux mercenaires ne font pas bon ménage (Taga/Fuwa)   Mar 28 Jan - 23:58

Taga'rok finissait, comme tout les soirs, sa troisième et dernière chope avant de monter dans les quartiers plus renommés, et accessoirement bondés de clients potentiels. Et potentiellement riches. Pourquoi seulement trois bières? Il tâta sa bourse. Il avait besoin d'encore beaucoup d'argent. Et beaucoup était faible comme mot. Mais en tant que nain, il se devait de consommer et avait mis un bon moment avant d'arriver à ce compromis basé sur le nombre, la qualité et le prix des bières. Trois bières, on conserve ses économies, son honneur de nain, et son plaisir de consommer.
Il se releva. Il se voyait déjà pousser la porte, franchir le seuil, se diriger vers le sud d'Amalys où se trouvait une plaque tournante des missions de tout genre, mais surtout les missions d'escortes qui constituaient le plus gros de ses revenus. Il posa donc la main sur la porte et.. et se la mangea a toute volée dans le casque. Il recula de deux pas et porta la main au manche de sa hache avant de voir une grande silhouette androgyne devant lui. Une voix qu'il eu du mal à situer s'annonça :

" Tavernier ! Un nain nommé Taga'rok de Duracier loge chez toi. Nous devons le voir au plus vite !"

Surprit, il frappa du pied au sol et, sans lâcher son arme, cria de sa voix rocailleuse :

"Oh! Eh! Je sais que chuis pas haut, mais faudrait pas m'survoler, vous autres de la-haut!"

L'étranger baissa le regard vers Taga'rok qui rajustait son casque en continuant :

"Non mais c'est vrai! Je suis certain que je pourrai tuer la moitié d'une foule sans même me faire remarquer et...
Il se fit interrompre par un client plus aviné que lui : "Ouais sauf par l'odeur Haaaahaaaaahahaaahaaa... arf..." Un regard lourd de sens, bien qu'atténué par les sourcils du nain, l'avait fait taire.
- Bon... Vous m'voulez quoi vous autres les grands?"

L'étranger resta figé un court instant puis lui demanda si ils pouvaient discuter seuls. Le mercenaire, méfiant, sentait malgré tout sa richesse masquée. Il se dirigèrent vers la chambre que le nain occupait. Ils s'assirent sur deux chaises opposées dans la pièce et l'étranger prit la parole après un court silence, assez pesant.

"Autant passer les détails pesants, nous devons protéger l'un des notre qui est menacé par un groupe de fanatiques humains très dangereux. Si vous menez cette mission de protection à bien - vivant j'entends - la récompense sera à la mesure du danger que nous vous présentons.

Le guerrier prit quelques instants pour peser l'affaire. Les humains pouvaient être redoutables.. Mais sa fidèle hache les tranchera, autant qu'ils seront sur son passage. Et puis il ne pouvait refuser une récompense aussi prometteuse.

- Si vous me promettez une réserve de bière qui tiendra toute la route, je marche.
- Ne vous en faites pas, maître nain, tout est déjà prévu en ce sens.
Le solide guerrier tendit sa main gantée de mailles et son commanditaire la serra avec une vigueur étonnante, mais qui lui plu.
- Alors c'est entendu. Donnez moi un lieu et un jour de départ, j'y serais sans faute !
- Et vous avez plutôt intérêt, car votre collègue n'aime pas attendre
- Mon quoi??"

Lui qui pensais être seul.. Il allait devoir partager la bière...

__________________


Le soleil frappait son armure, mais les forges familiales étaient pire que cela à la belle l'époque. Il longeaient un court d'eau depuis un moment et il n'avait vu ni or, ni ennemis depuis le début. Il était cependant heureux de s'occuper personnellement du transport de la bière. Au bout d'un moment il fut interpellé par son "collègue". Un drôle de corbeau, rassemblant des éléments divers que Taga'rok n'aimait pas. Pour lui, l'armure intégrale de cet homme n'était pas naturelle pour un non-nain, et ne collait pas avec son carquois. Un carquois.. Les attaques à distances le rebutait au plus haut point. Mais il allait devoir faire avec. Et puis son langage, franc et abrupt, lui plaisait bien.

"Eh l'humain! C'est Taga'rok que j'mappelle! ... Mais ouais t'as pas tord pour la bière heu.. Fuwa c'est ça? M'enfin toi qu'es chasseur, assure toi qu'on est pas épiés avant de manger, moi j'y vois rien avec tout ces arbres !"

Il le connaissait déjà de réputation, ce mec était bon dans son genre.. Et ils avaient le même employeur pur le moment, alors autant causer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Deux mercenaires ne font pas bon ménage (Taga/Fuwa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux femmes ne font jamais bon ménage [Terminé][+18 ans]
» L'eau et l'electricité ne font pas bon ménage
» Les poules à dix bras et les haricots jaune fluo font toujours bon ménage
» Un amour poulpesque. [AVEC DES POULPES ET DES FAITS VÉCUS]
» Les chiens et les chats ne font pas bon ménage [Ft. Baldryck ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mésaventures d'un Monde Cruel :: Le Monde Cruel :: Elùnah :: Rivière Mystique-
Sauter vers: